VOUS AVEZ DES QUESTIONS ?
VOUS AVEZ DES QUESTIONS ?

Votre expert comptable en ligne vous apporte toutes les réponses

Prestations Juridiques : Naolink répond à vos questions

Pouvez-vous m’aider dans la constitution et l’immatriculation de mon entreprise ?

Naolink vous accompagne dans la création juridique de votre structure que vous soyez en entreprise individuelle ou en société. Nos experts vous établiront un prévisionnel sur 3 ans qu’ils accompagneront de préconisations organisationnelles. Aussi, vous bénéficierez d’un accompagnement à l’investissement financier.

Naolink peut-il m’aider dans le choix du statut juridique ?

Pour tout créateur d'entreprise, le choix du statut juridique est une décision complexe qui intègre plusieurs paramètres à prendre en compte. Il est important de bien comprendre les spécificités, les avantages et les inconvénients de chacune des formes juridiques tout en tenant compte de vos besoins et de votre situation. Tout d’abord, lorsque vous vous lancez dans la création de votre projet, il vous est possible de choisir parmi deux grandes familles structurelles :

  • L’entreprise individuelle : EI, EIRL ou micro-entreprise
  • La société : EURL, SARL, SAS, SASU, SA, SNC, SELARL, etc…  

Pour prendre sa décision, il est nécessaire d’analyser son projet. En effet, si vous avez le choix de la structure juridique de votre entreprise/société, il peut arriver qu’en fonction de votre activité, vous soyez obligé de choisir un statut plutôt qu’un autre. Plusieurs critères doivent retenir votre attention :

  • Le type d’activité. Par exemple, les débitants de tabac doivent créer une SNC. Les structures spécialisées dans l’épargne, la capitalisation ou l’assurance peuvent choisir n’importe quelle forme juridique sauf la SARL. Les artistes du spectacle ne peuvent choisir les statuts de SA, SAS et SASU.
  • La volonté de s’associer :
    • Vous restez seul : nous vous conseillons d’opter soit pour le statut d’auto-entrepreneur, d’EI, d’EIRL, d’EURL ou de SASU. L’un des avantages de l’EURL ou de la SASU est la possibilité ultérieure de faire entrer d’autres associés sans envisager une transformation de la société. Ainsi, vous évitez d’en subir les conséquences fiscales.
    • Vous décidez de vous associer : nous vous conseillons d’opter plutôt pour le statut SARL, SAS, SA, SNC (société en nom collectif) ou SEL (société d’exercice libéral).

Par ailleurs, si vous détenez un patrimoine privé et vous souhaitez le mettre à l’abri des aléas de votre activité professionnelle, vous pouvez :

  • Créer une structure en nom propre comme l’EIRL en composant soigneusement le patrimoine qui lui est affecté.
  • Choisir une forme sociétale dans laquelle la responsabilité est limitée au montant des apports : SARL, EURL, SAS, SASU ou SA. La SNC est exclue.  

Notre équipe de juristes passionnés et experts dans votre domaine positionnera avec vous un rendez-vous durant lequel elle analysera votre situation afin de vous apporter ses conseils les plus précieux quant au statut juridique le plus adapté à votre projet. N’hésitez pas à effectuer votre devis en ligne pour que nos experts prennent connaissance de votre situation et vous proposent des solutions répondant à vos besoins.

Le blog Naolink, l'expert comptable en ligne