Quelle expertise comptable pour les professions libérales ?

14/11/2019

Professionnel de la santé, avocat, notaire, architecte, assureur… Qu’il s’agisse d’une activité réglementée ou non, le régime libéral se caractérise par de nombreuses spécificités juridiques, comptables et fiscales. Découvrez les obligations comptables des professions libérales et les raisons pour lesquelles s’adresser à un expert-comptable pour profession libérale est fortement recommandé.

 

Les obligations comptables des professions libérales

Selon votre activité, votre régime fiscal et la forme juridique choisie pour exercer votre profession, les obligations comptables et fiscales diffèrent. Entreprise individuelle (micro-entreprise, EIRL) ou société (SELARL, SELASU), quel que soit le statut, vous devez tenir une comptabilité plus ou moins contraignante. 

Si vous exercez une profession libérale en entreprise individuelle, deux régimes vous sont proposés : le micro-BNC ou la déclaration contrôlée.

  • Le régime micro-BNC est un régime simplifié pour les professions libérales réalisant moins de 70 000 € par an de recettes hors taxes sur leurs deux dernières années civiles d’activité. Pour ce régime, pas d’obligation de tenue de comptabilité, mais le devoir de tenir un livre de recettes. Enfin, le professionnel libéral en micro-BNC doit procéder à une déclaration mensuelle ou trimestrielle de chiffre d’affaires.
  • Le régime de déclaration contrôlée s’adresse aux professions libérales qui réalisent plus de 70 000 € par an de recettes hors taxes sur leurs deux dernières années civiles d’activité. Ce régime implique la tenue d’une comptabilité simplifiée et d’un livre-journal qui répertorie les recettes et dépenses professionnelles. Chaque année, le professionnel libéral doit aussi établir un bilan et un compte de résultat.

Dans le cas où vous exercez une profession libérale en société, vous pouvez opter pour le régime simplifié d’imposition (RSI) ou pour le régime réel. Dans les deux cas, le professionnel libéral doit déposer ses comptes annuels au RCS.

  • Le RSI se rapporte aux sociétés dont le CA est inférieur à 238 000 € hors taxes par an. Le professionnel libéral doit alors tenir une comptabilité d’engagement et établir annuellement un bilan, un compte de résultat ainsi qu’une annexe comptable. Autre obligation : il doit établir une déclaration de résultats accompagnée d’une annexe simplifiée.
  • Le régime de l’imposition au réel vise les professions libérales qui ont un CA supérieur à 238 000 € hors taxes. Dans ce cas-là, le professionnel a l’obligation de tenir une comptabilité d’engagement complète et doit présenter annuellement un bilan, un compte de résultat ainsi qu’une annexe.

 

Naolink : solution en ligne d’expertise comptable des professions libérales

Avez-vous l’obligation d’avoir recours à un expert-comptable ? Pour une profession libérale, ce n’est pas obligatoire, mais fortement conseillé. En effet, votre activité libérale vous laisse peu de temps pour gérer vos démarches comptables, souvent complexes, et suivre la réglementation en vigueur dans votre métier. Un expert-comptable en ligne sera à même de vous conseiller selon la situation de votre entreprise : création, développement, modification, cession… Et il se chargera de toutes vos obligations comptables, vous permettant ainsi de vous libérer du temps pour vous concentrer sur l’essentiel : votre métier. 

Naolink vous propose une solution d’expertise comptable en ligne adaptée aux professions libérales, quel que soit leur statut. En vous adressant aux experts-comptables en ligne NAOLINK, vous êtes sûr d’être bien conseillé et de bénéficier d’une solution d’expertise comptable efficace et fiable. Grâce à votre espace client dédié, vous disposez d’une interface simple et rapide pour transmettre tous vos documents comptables. Disponible et pro-actif, votre expert-comptable dédié est spécialisé pour les professions libérales et connait les spécificités de votre métier. N’hésitez plus, demandez dès maintenant votre devis expert-comptable en ligne !

Quelle expertise comptable pour les professions libérales ?