Le suivi de trésorerie : le garant de la bonne gestion de votre entreprise

suivi de tresorerie

Maîtriser l’état de vos finances s’avère crucial au quotidien. Mais qu’en est-il quand votre activité traverse une zone de turbulences, comme la crise de la Covid-19 par exemple ? Un suivi de trésorerie demeure un outil indispensable à la bonne gestion de votre entreprise. Il vous permet de vous prémunir des risques de faillite et de connaître en temps réel votre santé financière.

 

Quels bénéfices apporte la mise en place d’un suivi de trésorerie ?

Face aux fluctuations de l’activité de votre entreprise, la mise en place d’un suivi de trésorerie vous permet d’anticiper et de piloter l’alternance entre les périodes fastes et celles où les flux de trésorerie entrants se raréfient.

Votre tableau de suivi de trésorerie journalière vous guide dans le choix de vos décisions stratégiques en vous procurant les réponses à ces questions :

  • Quel est mon solde de trésorerie actuel ?
  • Quelle évolution attendre pour le mois à venir ?
  • Suis-je en mesure d’honorer le règlement de mes salariés ?
  • Que se passera-t-il si un de mes clients fait défaut ?
  • Investir me semble-t-il opportun ?

L’anticipation vous laisse le temps nécessaire pour trouver des solutions de financement ou reporter certains investissements en fonction de votre cash-flow prévisionnel.

La mise en place d’un suivi de trésorerie vous renseigne sur les performances de votre entreprise en temps réel, ce qui est impossible si vous tenez uniquement une comptabilité de trésorerie. Vous gardez ainsi le cap sur vos objectifs financiers !

 

Comment créer son tableau de suivi de trésorerie journalière ?

La conception d’un tableau de suivi de trésorerie journalière efficace se déroule en 4 étapes :

  1. Créer un tableau avec votre logiciel de tableurs favori. Chaque colonne correspond à un mois de votre suivi prévisionnel de trésorerie. Idéalement, essayez de vous projeter sur les six prochains mois.
  2. Réaliser l’inventaire de vos encaissements. Cette étape consiste à identifier toutes les rentrées d’argent telles que la facturation client, les financements bancaires, les apports en capital, etc. Anticiper certains flux entrants de trésorerie est un exercice difficile, servez-vous de vos objectifs de vente pour établir votre budget.
  3. Reproduire le même exercice avec vos décaissements. Commencez par y inclure tous vos frais fixes comme les charges de personnel, le loyer, les emprunts bancaires, les fournisseurs de matières premières, etc. Intégrez les flux sortants en lien avec vos estimations de croissance tels que l’embauche d’un nouveau salarié ou l’acquisition d’équipements.
  4. Compléter votre suivi de trésorerie avec les encaissements et les décaissements effectifs au fur et à mesure. Cette étape vous permet de comparer vos prévisions avec la réalité de votre activité et de les ajuster pour les mois à venir.

Tenez compte des délais de règlement, notamment pour les encaissements, afin que votre analyse du flux de trésorerie soit la plus précise possible.

En plus de vous assister dans le pilotage de votre activité, votre suivi prévisionnel de trésorerie apporte davantage de poids à vos demandes de financement auprès de votre banque.

À la recherche d’un expert-comptable SCI pour l’élaboration de votre suivi de trésorerie ? Contactez Naolink, cabinet expert comptable en ligne et bénéficiez d’un accompagnement global et personnalisé. Nos équipes se chargent de vos tâches administratives et obligations légales. Vous pouvez ainsi vous concentrer pleinement et sereinement sur la réussite de votre business.

 

 

 

Nous conseillons...