Quels sont les différents types d’immobilisation ?

03/08/2020

En comptabilité, le terme « immobilisation » est employé pour désigner des biens qui sont destinés à servir de façon durable l’activité d’une entreprise. Il existe trois types d’immobilisations, mais quels sont-ils ?

 

Quel est l’intérêt des immobilisations ?

Les immobilisations sont des biens qui possèdent une certaine valeur, achetés par une entreprise ou produits pour elle-même dans le but d’être utilisés à long terme, c’est-à-dire pour une durée supérieure à un an.

 

Quels sont les trois types d’immobilisations ?

Il existe trois grandes catégories d’immobilisations : les immobilisations corporelles, les immobilisations incorporelles et les immobilisations financières.

 

  • Les immobilisations corporelles concernent tous les biens durables. Ce sont des actifs physiques, que l’on peut toucher - tels que des terrains, des bâtiments, des ordinateurs, etc., - qu’une entreprise détient et qu’elle continue à utiliser après l’exercice comptable en cours. Exemples de comptes : 211-Terrains, 213-Constructions ou locaux professionnels, 218-Autres immobilisations corporelles. Ce compte enregistre notamment le montant des installations générales (agencements et aménagements divers), etc.

 

  • Les immobilisations incorporelles comportent les biens immatériels dont la valeur repose sur un droit juridique. Ce sont des actifs dématérialisés mais qui ne sont aucunement monétaires. On y trouve les brevets, les licences, les logiciels, etc. Exemples de comptes : 203-Frais de recherche et de développement, 205-Concessions et droits similaires, brevets, licences, marques, logiciels, droits et valeurs similaires, 206-Droit au bail, 207- Fonds commerciaux, etc.

 

  • Les immobilisations financières sont enregistrées dans les comptes de classe 26 et 27 du plan comptable général. Elles correspondent aux actifs monétaires d’une entreprise (dépôts et cautionnements par exemple : le dépôt de garantie au moment de louer des locaux professionnels) ou encore des titres de participation. Exemples de comptes : 261-Titres de participation, 267-Créances rattachées à des participations, 271-Titres immobilisés (droits de propriété), 272-Titres immobilisés de l’activité de portefeuille (droits de créance), 273-Titres immobilisés droits de créance), 274-Prêts, 275-Dépôts et cautionnements, etc.

    Les immobilisations financières sont constituées par les investissements financiers à long terme dans d’autres entreprises, majoritairement par des prises de participation. C’est le cas des holding qui intègrent leurs filiales par l’intermédiaire de ce mécanisme.

 

Une immobilisation vieillit au fur et à mesure de son utilisation et de son obsolescence technologique, c’est pourquoi les dépenses qui sont liées à chaque type d’immobilisation (sauf les immobilisations financières) sont amorties en fonction de leur durée prévue d’utilisation qui doit être supérieure à un an.

Ces dépenses ne peuvent pas être intégralement déduites du résultat de l’entreprise lors de leur acquisition. Les immobilisations financières ne sont pas amortissables, toutefois, une provision pour dépréciation est prévue en cas de perte de valeur par rapport au prix de revient. Pour comptabiliser l’acquisition d’une immobilisation, il faut débiter le compte de la classe 2 « immobilisations » et le compte 44562 « TVA déductible sur immobilisations ». Le compte 404 « Fournisseurs d’immobilisations » se trouve alors crédité.

 

Nos conseils concernant les immobilisations

Pour conclure, il faut rappeler que toute entreprise doit gérer ses immobilisations. Elles nécessitent des traitements comptables différents des autres biens, à savoir :

  • suivre l’évolution de celles-ci,
  • comptabiliser les dépréciations (en effet, il est nécessaire de les déprécier si elles sont endommagées d’une manière qui ne rentrerait pas dans le cadre de l’amortissement, donc d’une utilisation normale),
  • comptabiliser les amortissements pour avoir une valeur des immobilisations à jour dans le bilan.

Naolink vous accompagne et vous conseille dans la gestion de vos immobilisations : faites votre devis gratuit en ligne et prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers.

Quels sont les différents types d’immobilisation ?