Les risques de cyberattaques en télétravail

21/04/2020

Depuis plusieurs semaines votre entreprise a mis en place, dans la mesure du possible, un nouveau rythme via le télétravail. Imposé par le Gouvernement, le confinement oblige les entreprises à adopter et à prioriser ce système pour continuer l’activité. Visioconférence, échange de fichiers, appels téléphoniques... vous êtes désormais adepte de ces quelques techniques de travail à distance. Cependant, existe-t-il un risque à télétravailler ? Le risque de cyberattaque augmente-t-il durant le confinement ? Aujourd’hui, Naolink vous en dit plus sur ce sujet d’actualité.

 

Les cyberattaques pendant le confinement

Le travail à distance imposé et l’utilisation grandissante des moyens numériques en dehors des murs de l’entreprise étendent considérablement le périmètre des cyberattaques. En effet, alors que le Gouvernement orchestre son plan d’action contre la propagation du virus Covid 19, des entreprises malveillantes profitent de la situation pour récupérer des informations confidentielles sur les entreprises. L’ENISA (Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information) affirme avoir constaté une sérieuse augmentation des attaques liées à l’épidémie mondiale. L’Agence Européenne recommande à tous les internautes d’être particulièrement vigilants aux emails de phishings faisant référence au Coronavirus. Dans l’ensemble, il faut impérativement rester prudent quant à la sécurité des données que vous consultez dans vos pratiques de télétravail puisqu’il existe différents types d’hameçonnages.

 

Quelles formes ont les cyberattaques ?

De nos jours les formes de piratages sont nombreuses, passant par de simples spams à des virus beaucoup plus néfastes. Une cyberattaque peut prendre la forme de campagnes de spam qui surchargeront votre boite mail ou bien d’un vol de vos données (personnelles ou professionnelles) en échanges de rançons. Pour ne pas tomber dans le piège, gardez en tête qu’un virus informatique peut prendre n’importe quelle apparence. Un site internet, une pièce jointe, un lien cliquable... il suffit juste de cliquer pour activer le parasite. C’est pour cela qu’il faut toujours vérifier la fiabilité et la provenance du contenu que vous vous apprêtez à ouvrir ou télécharger. En outre, lorsque vous recevez un mail prenez le temps de vérifier l’adresse mail de l’expéditeur. De ce fait, si l’adresse mail est composée d’une étrange syntaxe, avec une suite de chiffre ou bien avec des lettres majuscules, il y a de grandes chances que ce soit une usurpation ou un mail contenant un virus.

Prenons l’exemple du Coronavirus. La population mondiale est très attentive à toutes sortes d’informations concernant la pandémie. De ce fait, des personnes malveillantes ont profité de ce sujet pour créer des sites non officiels avec de fausses informations ou de fausses ventes de matériels médicales. De même, il existe également des sites non officiels proposant l’attestation nécessaire pour tout déplacement lors du confinement, en échange de données personnelles.

Attention, les campagnes de spam par mail peuvent également être transmises par SMS ! Soyez vigilant.

 

Comment sécuriser son travail à domicile ?

Pour minimiser les risques d’attaques, voici quelques conseils :

  • Assurez-vous que votre ordinateur de travail dispose bien d’un unique anti-virus, et que celui-ci est à jour ;
  • Assurez-vous que votre connexion WIFI est fiable. Dans la majorité des cas, les connexions WIFI sont sécurisées mais il en existe des plus anciennes plus sensibles aux attaques. Par exemple, évitez de changer le mot de passe de votre WI-FI par des caractères trop simples pouvant être facilement trouvés (date de naissance etc.). De plus, évitez de vous connecter à des WIFI publics qui sont fréquemment sujets à des attaques ;
  • Il en est de même pour vos divers mots de passe (session, boîte mail...). Appliquez des mots de passe différents pour chaque plateforme et changez régulièrement. Cela ne s’applique pas qu’au télétravail, il est impératif de le faire professionnellement et personnellement ;
  • Retenez vos mots de passe ou utilisez un logiciel de gestion de mots de passe fiable ;
  • Veillez à séparer vos usages personnels de vos usages professionnels.

Le travail à distance est perturbant et peut provoquer une baisse de vigilance. Pour en savoir plus, consultez la page du Gouvernement concernant la sécurité informatique pour éviter au maximum les risques de cyberattaques. Toute l’équipe de Naolink invite tous les collaborateurs et collaboratrices de ses clients et tout entrepreneur à la plus grande vigilance. Votre expert comptable en ligne vous accompagne dans cette période inédite : faites votre devis en ligne.

Les risques de cyberattaques en télétravail