Le métavers peut-il révolutionner l’expertise comptable ?

metavers peut-il révolutionner la comptabilité

Entre blockchain, réalité virtuelle, NFT*, le monde numérique évolue à une vitesse vertigineuse et laisse parfois perplexe bon nombre de personnes. Le métavers fait partie de ces nouveaux termes qui inonde le web et pourrait être un nouveau moyen d’interagir dans les prochaines années.

 

Le métavers, c’est quoi ?

Le métavers est un monde virtuel immersif et interactif qui permet à plusieurs personnes d’interagir. Concrètement, le métavers est un univers virtuel où les utilisateurs peuvent vivre des expériences à travers un personnage virtuel, un avatar. L’accès au monde virtuel se fait généralement directement via le navigateur internet et permet de jouer avec le clavier et/ou via un casque de réalité virtuelle pour une expérience plus immersive. Finalement, la frontière entre les jeux vidéos et le métavers est proche. Ce dernier étant plus complet et poussé dans les interactions sociales. 

Le métavers est un monde ouvert qui permet à tout le monde de contribuer, construire des éléments et améliorer ainsi l’univers virtuel en question. C’est le cas dans les métavers décentralisés comme Decentraland ou encore The Sandbox qui propose un monde évolutif et participatif. À l’inverse, de nombreux métavers « privés » vont voir le jour et seront eux, plus bridés et cadrés. Le meilleur exemple est le metaverse de Facebook qui a d’ailleurs changé de nom pour devenir Meta en lien avec les ambitions futures de l’entreprise sur ce domaine. De nombreux acteurs dans les réseaux sociaux, les jeux-vidéos ou le e-commerce devraient également lancer leur métavers.

L’expansion de ces univers virtuels est tellement forte que des milliers d’utilisateurs se connectent déjà régulièrement à ces mondes parallèles et profitent de nombreuses expériences sociales, de jeux, danses, concerts et spectacles… la vie est transposée en ligne.

 

Quel est l’enjeu du métavers pour les entreprises ?

Les entreprises s’intéressent de très près au métavers car il devient peu à peu un nouveau canal d’achat voire même, un nouveau marché. Les utilisateurs peuvent y dépenser et gagner de l’argent grâce aux cryptomonnaies. Une vraie économie virtuelle se met alors en place. D’où un intérêt et des enjeux forts pour les entreprises physiques qui arrivent sur le métavers pour vendre des NFT en ligne mais également des produits dans la vraie vie. En effet, Nike a par exemple lancé (virtuellement) des baskets en édition très limitée. Celles-ci se sont revendues 8 500 $ sur le metaverse. De nombreuses marques projettent également d’utiliser le métavers comme un site e-commerce. Les utilisateurs pourront entrer dans le magasin virtuel, choisir le produit souhaité et le recevoir directement chez eux dans la vraie vie. Une nouvelle manière de vendre et de consommer qui pourra convenir à la plupart des secteurs d’activités. Une pratique « full digital » qui s’inscrit bien dans l’air du temps avec des épidémies comme le Covid qui perdure et qui change les habitudes de consommation. Grâce au métavers et à l’absence d’interactions physiques, l’interaction sociale a lieu sans risque sanitaire.

 

Les cabinets d’expertise comptable peuvent-ils s’intégrer dans le metaverse ?

Comme nous avons pu le voir, les marques se bousculent pour intégrer le métavers. Qu’en est-il des cabinets d’expertise comptable ? Très peu d’acteurs se sont lancés ou se préparent à intégrer le métavers pour le moment. Pourtant les promesses et les enjeux sont grands. Le métavers pourra permettre de répondre à des problématiques déjà prises en compte par les cabinets d’expert comptable en ligne comme Naolink. Grâce à eux, le chef d’entreprise gagne du temps en évitant les trajets, fait des économies sur la prestation comptable et se simplifie son quotidien grâce à de nombreux applicatifs intuitifs et innovants. Et bien que comme Naolink, quelques cabinets, poussent pour avoir un accompagnement, un interlocuteur dédié et de nombreux rendez-vous de conseil, l’interaction réelle peut manquer. C’est alors que le métavers peut jouer un rôle prépondérant. Avec des cabinets présents dans un monde virtuel, clients et comptables pourront faire leur rendez-vous en réalité virtuelle comme un rendez-vous physique classique. Gestuels, expressions, interactivité, les rendez-vous virtuels permettront d’aller bien plus loin grâce à la liberté et aux possibilités qu’offrent le metaverse.

 

Gartner, une entreprise de recherche dans le domaine des techniques avancées, estime qu’en 2026, 30% des organisations dans le monde proposeront des produits et des services dédiés au metaverse. Le monde de l’expertise comptable suivra sans aucun doute cette tendance pour s’intégrer à ces mondes virtuels. 

Sondage Naolink

Et vous, aimeriez-vous avoir un rendez-vous avec votre expert comptable dans le métavers ?

* Un NFT (Non fongible token) est un bien numérique unique protégé par un certificat numérique. Un NFT peut être de différentes sortes, une image, une musique, une œuvre d’art etc…

Nous conseillons...